11 mai 2006

DESOLEE DU RETARD

Je suis vraiment confuse de vous répondre si tard. Le fait est que je viens seulement d'avoir un mail m'informant de l'écrit d'un commentaire que je m'empresse de lire et quel belle suprise ce n'est pas un mais plusieurs.

Je mettrais très bientôt de nouveaux billets en ligne.
Un personne voulait savoir comment faire son blog ; cela est très facile sur le net il ya différents serveurs gratuits qui nous donnent la possibilité de le faire entre autre blogger.com

Je ferais un billet sur ce sujet.

Encore désolée et biz à toutes,tous.

6 commentaires:

Anonyme a dit…

coucou ca va j adore votre blog moi je veut etre atsem je suis en 4 ieme et je vais passer mon cap

Anonyme a dit…

chère collègue merci pour ton blog, mais est-ce du rêve ou de la réalité car nous on est ATSEM et on vit le cochemar depuis plusieurs années avec des instits qui pensent que sans elles la terre ne tournera plus, elles considèrent les employées municipaux les boniches et les bonnes à tous faire...et on arrête là car cela va réveiller nos crises d'angoisse...pour notre part nous conseillerons jamais des jeunes à faire le métier d ATSEM !!!!!!!!!!!!!!!

Anonyme a dit…

Merci beaucoup pour l'auteur du blog. Enfin je vais pouvoir m'exprimer. Bon courage pour la personne qui a écrit le message du 20/01/2008. Car nous mêmes on vit le même cauchemar surtout que notre chef de service fait copine avec les directeurs, et à la Mairie on fait la sourde oreille, donc on a que nos yeux pour pleurer, on vit dans l'angoisse et avec le stress à langueur de l'année!!!!!!!!!!

acanthe a dit…

Toi et moi , nous faisons la même profession.
Mais il y a une question que je voudrais te poser.
Je ne sais pas si c'est pareil pour toi mais dans l'école où je travaille, je fais un vrai travail d'éducatrice sans en avoir ni le salaire ni la reconnaissance.
Quand on s'implique de cette façon , crois-tu que l'on soit encore apte à prendre en charge le grand nettoyage de la classe après une journée scolaire avec une classe à trois sections et selon les années la prise en charge d'enfants différents qu'il faut intégrés, ( autisme, hyperactivité, handicap, déviance du comportement)?
J'aime ce travail et après 26 années d'exercice, notre petite école maternelle ressemble aussi à un service social où parents et enfants sont toujours les bienvenus.
Je travaille en harmonie avec les professeurs des écoles mais cette implication doit être formalisée administrativement et ce n'était pas le cas jusqu'à maintenant car les instits n'étaient pas sensées mettre en lumière le rôle éducatif , tenu par les ATSEMS.
Un langage soigné, des connaissances dans la psychologie de l'enfant, une culture générale riche, une aptitude à soigner les petites blessures et orienter au mieux les jeunes parents inexpérimentés, une conscience professionnelle sans faille, sont toutes les qualités demandées à l'atsem.
Ne penses-tu pas que la fonction d'atsem devrait donner automatiquement accès au diplôme d'éducatrice de jeunes enfants et qu'il faut travailler avec les syndicats pour mieux faire reconnaître nos compétences.
Obtenir du gouvernement que la charte qui régit les fonction de l'atsem soient rediscuté, c'est à mon sens une nécessité .
Donne -moi ton avis

Acanthe

Anonyme a dit…

Je suis prof des écoles remplaçant. Je suis amené à travailler avec les ATSEM. L'écrasante majorité des ATSEM est formidable. Je tente de ne pas les considérer comme "boniches", à tel point, que, parfois, c'est moi qui fait le travail de boniche pour aider l'ATSEM car les ATSEM sont indispensables et d'une grande aide. En tant que remplaçant, je pense qu'elles servent de lien et de stabilité quand l'enseignant titulaire est absent.
Malheureusement, il y a des brebis galleuses dans tous les métiers. dans de rares cas, j'ai dû travailler avec des ATSEM infectes, parresseuees, qui faisaient preuve d'une énergie extraordinaire à fuir le travail et à saper le fonctionnement de l'école par des ragots et des médisances, qui remontent les parents contre les profs, etc.
Tout comme il existe des profs formicables et des profs absolument infectes, il existe aussi des ATSEM infectes qui pourrissent l'école où elles exercent.

ELLYNE a dit…

Bonjour,

Je confirme que malheureusement ce que vous décrivez existe mais fort heureusement les Vrais atsem sont plus nombreuses.

Je vous souhaite de meilleurs "rencontre" lors de vos différents remplacements.