05 novembre 2005

Les joies simples de mon metier d'atsem

Je me souviens de ma première journée d' Atsem avec plaisir et tendresse. J'étais arrivée peu après la rentrée ce qui fait que j'avais hérité de la seule classe qui restait, celle des petits.

Les enfants arrivaient accompagnés de leur parents, certains pleurants déjà. Quelques parents n'étaient pas loin de leur enboîter la larme si je puis dire. Les séparations étaient difficiles pour quelque-uns. Sûrement pour ceux qui avaient eu un mode de garde familiale ; les autres étaient tout de suite attirés par les coins jeux bien colorés.

Je me tenais pas loin de la maîtresse avec dans les bras un enfant que je reconfortais, un autre agrippé à ma jupe, dans une classe bruyante et bigarrée qui me faisait penser à un marché africain. D'autres enfants étaient accrochés à la maîtresse.

Deux mois plus tard c'en était fini des pleurs ; les enfants avaient plus ou moins pris leurs repères et moi j'étais arrivée à une certaine organisation de travail calquée sur celle de l'institutrice oh pardon de la professeur des écoles.

Ils arrivaient le matin très fiers avec un petit cartable contenant l'indispensable objet transitionnel (le doudou) pour certains et la tétine pour d'autres . Ils étaient parés pour une bonne journée riche en rebondissements.

Les entendre me dire "Regarde mes chaussures c'est maman qui les achetées", "Moi aussi maman m'a donné ça","Cé papa qui vient me chercher" me ravit ; ils sont si épatants ces bouts de choux.
Au dortoir je leur lisais de petites histoires pour les endormir. Je me souviens particulièrement d'un petit garçon qui avait les yeux écarquillés tant il aimait les histoires et qui s'endormait peu de temps après. Parfois il reparlait de l'histoire lue ; le soir je rentrais chez moi heureuse car je savais que j'avais fait le bon choix.

L'année d'après j'ai eu une classe de grands tout aussi expressifs les uns que les autres . Ils me racontent leur journée du mercredi . D'autre me font des dessins , des bisous mais la cerise sur le gâteau ah là se sont les compliments ils sont doués pour çà c'est pas croyable...

Ecoutez :

- T'es belle, t'es magnique comme une princesse...
- T'es trop belle , t'es belle jusqu'au ciel...

Lorsque j'entends tout ça il m' est impossible de déprimer, je suis boostée pour le mois. De plus dans l'école chez les moyens il ya un club de starlettes .Trois filles, copines depuis la petite section qui font parfois la boum dans la salle d'eau ; elle sont mignonnes et espiègles.

Je m'occupe de deux classes de grands . Je ne chôme donc pas mais je suis toujours prête à continuer car toutes ces joies simples que me donnent ces enfants me comblent. Il faut dire que l'ambiance dans mon école est excellente entre les enseignants et les Atsems (ça n'avait toujours pas été le cas...), cela fera l'objet de mon prochain billet...

En un mot je suis heureuse d'étre Atsem et je suis aussi heureuse d'être dans cette école en ZEP. Disponible et très à l'écoute des Atsems , la directrice prend en compte nos doléances. Nous, Atsems de cette école, participons aux conseils d'école.

Dans la commune où l'école est implantée et dans laquelle je travaille les Atsems font partie de l'équipe éducative, ce qui n'est pas le cas dans toutes les communes.

21 commentaires:

Anonyme a dit…

Je viens de tomber sur votre site ,et je mis suis posée.Je suis également une atsem comme vous ,en petit section.Je suis tout a fait d'accord sur certain point avec vous. Vous avez beaucoup de chance dans votre commune,ce n'ai pas le cas pour toute.Dans notre école les atsem ne sont pas convier au conseil de classe,on se demande qui nous somme réelement.De plus en plus ont nous RAJOUTE des taches non éducative qui dérange certaine institutrice:le passage au toillette,ou seul l'atsem participe a l'aide des enfants pendant que l'instit reste debout a vous regarder,quand vous avez une trentaine de bout de chou a vous occuper merçi!!!!.La surveillance du dortoir doit normalement se faire avec l'instit ,JE DIT BIEN NORMALEMENT,car chez nous on se demande ou elles sont parfois.Ses dames se prennent le tenps de boire un café,nous on le bois entre deux pipi.Notre role dans tout ça,c'est qu'il faut étre a la foi maman,infirmiere,dame pipi,démènageur,pour tout le travail que nous accomplissont,notre salaire est peu de chose.j'aime mon travail,mais je conseille au jeune de bien réflèchir avant de rentré dans se monde ou notre statut n'ais pas bien définit.Les choses vont peu etre bientot bougés,il circule des sondages sur le travail des atsem dans toute la Françe.Un projet de réglement serait la bienvenu pour toute les atsem de Françe.une atsem en colere.

Anonyme a dit…

bonjour,
c'est pour ttes ses raisons que je me suis tournée vers ce metier j'ai reussi mon concours en 2004 pas de poste a ce jour dans le nord je galere un peu pour trouver la je passe un entretien pour un poste pres de chez moi.peux tu me donner qques conseils pour l'entretien avec mr le maire stp?
de plus, lorsque l'on demarre la premiere annee peux tu me dire a peu pres les horaires les vacances que tu as(ttes ou pas?) j'ai un petit bb de 4 mois et je me pose la question de savoir si par la suite ils accepteraient que mon enfant vienne dans cette ecole ou je vais peut etre travailler d'avance merci ?au fait la premiere année c quoi le salaire ?
merci de me renseigner a tres bientot voici mon adresse e mail pour me contacter merci:
angypierre@wanadoo.fr

CHANTAL a dit…

BONJOUR,MERCI POUR VOTRE SITE.JE TRAVAILLE COMME ATSEM DEPUIS 22 ANS DANS UN PETIT VILLAGE DE L AUDE ET JE TROUVE MON TRAVAIL MERVEILLEUX.J AI CREE UN PETIT BLOG SUR MON ECOLE POUR METTRE DES PHOTOS SUR LES LOCAUX,LES ANNIVERSAIRES,LES ACTIVITES...(avec l accord des parents).POURQUOI NE PAS METTRE VOTRE ETABLISSEMENT EN PHOTO??BONNE CONTINUATION...A BIENTÔT.ET ENCORE MERCI D AVOIR EXPLIQUE LE RÔLE DE L ATSEM....

Françoise LAMANNA a dit…

Bonjour, je suis ATSEM depuis 25 ans dans une petite commune de Saône et Loire et suite à des problèmes relationnels j'ai décidé de défendre le métier que j'exerce. Depuis septembre 2000, je suis représentante du secteur ATSEM d'une organisation syndicale affiliée à l'UNSA Education (ex-FEN). Celle-ci m'a donné les moyens de militer et de construire un véritable "projet d'avenir" ( construit à partir des suggestions des ATSEM) pour l'ensemble de notre corporation que j'ai porté personnellement au ministère de la fonction publique. Suite à l'évolution de l'école maternelle et à la pédagogie de l'enseignant, nous avons demandé la reconnaissance statutaire des nouvelles missions ( plus éducatives) par la requalification des ATSEM. Eh bien, c'est gagné!Je peux vous annoncer que notre organisation à gagnée la requalification des ATSEM. A partir du 1er janvier 2007 les ATSEM seront reclassées!

Anonyme a dit…

g 16ans et jesite de prendre come orientation ATSEM mai grace a ce texte jcroi ke jV le faire sa a lair detre cle bonheur moi jaime de tro les enfant et tt mai franchement merci davoir mi ce texte

Anonyme a dit…

Salut,j'ai lu les commentaires sur les joies du métier d'atsem et je dois dire pour quelqu'un comme moi qui vais passé mon concours dans deux semaines cela ma encore plus motivée pour mes révisions qui sont malgrés ce que l'on peut croire trés dures!!!Grâce à ma motivation et les témoignages que j'ai pu lire je sais qu'il m'attend que du bonheur dans ce métier je vais m'accrocher un max car la concorrence est rude dans ce métier, merci.

isabelle a dit…

Salut, je suis ATSEM dans une grande ville de l'ouest de la France, et suite à la constatation que tout n'allait pas pour le mieux dans le monde des ATSEM, j'ai moi aussi décidé de defendre cette qualification par une action syndicale au sein de la CGT.
La ville a mis en place en 2004 une charte des ATSEM,et le syndicat, a permis aux ATSEM une meilleure reconnaissance de leurs compétences en y participant très activement auprès des agents.Il existe dans plusieures villes des chartes plus ou moins differentes, mais on peut constater tout de même une volonté de reconnaitre les ATSEM comme de véritables professionnelles de la petite enfance ayant un véritable role éducatif.
J'ai la chance cette année d'avoir un poste dans une école où la directrice permet aux ATSEM de participer aux conseils d'école, mais aussi au CEL,pendant lequel je m'occupe d'un groupre d'enfants, pour qui j'ai préparer, seule, un atelier sur les dangers domestiques.Cette confiance me permet de m'affirmer dans mon rôle d'ATSEM, et je souhaite à toutes et tous les collègues (ici nous avons 4 hommes ATSEM)de pouvoir travailler dans de telles conditions.
Bonnes chance à toutes celles qui veulent passer le concours

nipette a dit…

je suis atsem depuis 1995, j'aime beaucoup mon métier. ce que je déplore c'est le manque de reconnaissance de la part de nos employeurs. ce qui m'éxaspère le plus c'est la diversité que l'on peut trouver dans chaque commune à propos des droits aux atsem. certaines communes sont plus souples que d'autres. je trouve effarant qu'il n'y ait pas une loi faite pour toutes, car, comme elles diffèrent les unes des autres, pour trouver des lois ou des textes, c'est choses pratiquement impossible. La ou je suis, on récupère les jours fériés, on ne vient pas travailler les jours ou les enseignantes font grèves, ce qui nous pénalisent car on doit récupérer ses heures perdues. nous n'avons pas non plus de comité, pour nos enfants, pas de primes, rien je me demande tout de même si tout cela est logique

Anonyme a dit…

Bonjour, je suis ATSEM depuis 5 ans. Les deux premières années j'ai travaillé avec une instit géniale qui faisait son boulot sérieusement et qui m'a fait aimer le mien. Mais de puis trois ans je bosse avec une espèce de tir-au-flan qui clope toute la journée en me laissant seule avec les gosses, qui arrive en retard au boulot (c'est moi qui ouvre les portes et qui fait l'accueil en attendant qu'elle arrive). Elle traite les peits de "larves",de "2 de tension"...elle refuse les petites sections l'après-midi car elle dit que ça lui fait trop de boulot.......et moi je supporte. Dernièrement, j'ai eu une bonne engueulade avec elle en lui disant qu'il fallait qu'elle arrête et qu'elle fasse son boulot correctement, et vu qu'elle ne m'a pas prise au sérieux, je l'ai balancée à l'inspecteur. Elle a eu un avertissement mais elle continue à ne pas être à l'heure....par contre, elle ne quitte plus l'école pour aller faire ses courses en me laissant seule avec la classe....c'est déjà ça!!!

Anonyme a dit…

Je suis tomber sur ce site avec des témoignagnes assez diversse sur le metier d'atsem.Je suis ATSEM de la session 2007, j'ai ete trouvé assez rapidement un poste à la ville du Havre et donc je suis stagiaire depuis 7 mois, les collègues sont super, mais je suis déçue de mon métier, effectivement je ne suis pas dans la classe avec la professeur des écoles mais à l'exterieur de la classe, toute la journée seule, bien sure je les emmène au toilette je les habille, et je fais un atelier peinture l'après midi de 30 mn seul moment ou je suis dans la classe. En faite je suis plutôt polyvalente. Le reve c'est brisé, le concours je l'avais fait pour être avec des enfants et je suis seule une journée entière dans une pièce que l'on m'a attribuée, ici je prepare des activités pour la classe des grands et des moyens quand il y en a bien sure,au moins ça m'occupe. Il arrive que des fois les enseignents ou la directrice me désignent comme la dame de service. Voilà ce que je suis pour eux, comment se faire qualifier autrement quand nous ne sommes pas avec elle dans la classe.
ET LA CERISE SUR GATEAU c'est la RGE c'est à dire la responsable d'ecole qui te met la pression, qui te dit qu'en une semaine l'ecole doit etre finie au grande vacance, bien sure c'est pour nous faire faire les classes des ecoles primaire pour les semaines à venir.
Un métier magnifique certe mais cela depend ou on l'exerce, j'ai entendu dire qu'ailleur les conditions de ce métier n'etait pas les mêmes, je veux changer d'ecole c'est peut être la seule solution ou bien changer de métier car je vais à mon travail à reculon.
UNE ATSEM DE LA VILLE DU HAVRE

Anonyme a dit…

Je suis en pleine reconversion professionnelle... J'étais hôtesse de l'air et j'ai eu vraiment un ras le bol de ce métier qui est pourtant souvent idéalisé... J'ai auparavant beaucoup travaillé avec les enfants au sein de différentes structures; colonies de vacances, centres aérés, journées CE, école maternelles, etc...
Mon rêve depuis toute petite était d'être "maitresse d'école". J'avais un peu mal géré mes études et ne me suis pas accroché à la fac.
J'ai aujourd'hui négocié mon liscenciement et cheche ma reconversion.
J'ai fait différentes démarches dont celle d'aller dans une crêche. Mais, je trouvais le rapport entre l'éducatrice de jeunes enfants et les autres membres du personnel assez directifs. Et je préfère travailler avec des enfants plus grands car je trouve les échanges plus intéressants.
Pouvez-vous me dire ce que vous pensez de mes interrogations et me donner votre avis ?
Sinon, j'adore les enfants et j"ai un très bon rapport avec eux. Mais être instit est aujourd'hui pour moi impssible vu que l'on demandera dès 2009 un master et que je n'ai qu'un BTS Tourisme...
A moins que vous ayez d'autres idées de métiers auprès d'enfants...
Merci de me tenir informée.
lydie_27@hotmail.fr

amaniye a dit…

Bonsoir,

Il est vrai que travailler avec des enfants est très enrichissant je vous l'accorde. Mais le travail devient de plus en plus difficile à cause des parents qui se reposent entièrement sur l'école et le personnel encadrant. Ils sont par ailleurs de plus en plus procéduriers on se croirait en Amérique.

J'aime mon métier mais vu les différentes difficultés qui se profilent au sein de l'éducation National je ne me vois pas le faire jusqu'à 70 ans.

Aussi, je pense changer de métier dans cinq ans tout au plus. Si vous avez trois enfants vous pouvez passez le concours de prof. des écoles même si c'est un niveau master, éducatrice spécialisée d'enfants en difficulté.....

Hormis les changements sur le prolongement du temps de travail des hommes s'intéressent à ce travail et ce n'est pas plus mal. Dans ma ville nous sommes 150 atsem dont un homme qui au demeurant est très apprécié. C'était juste une parenthèse par rapport à un autre commentaire.

Je ne puis que vous y encourager à le faire car malgré quelques difficultés avec certains enseignant qui croient supérieurs à nous c'est un métier agréable mais hélas sans possibilité d'évolution à moins de faire un dossier de mobilité ou de passer des concours dans différents secteurs d'activité.

Si je peux vous être d'une quelconque aide n'hésitez pas.

Cordialement et bon courage.

amaniye a dit…

Bonsoir,

Il est vrai que travailler avec des enfants est très enrichissant je vous l'accorde. Mais le travail devient de plus en plus difficile à cause des parents qui se reposent entièrement sur l'école et le personnel encadrant. Ils sont par ailleurs de plus en plus procéduriers on se croirait en Amérique.

J'aime mon métier mais vu les différentes difficultés qui se profilent au sein de l'éducation National je ne me vois pas le faire jusqu'à 70 ans.

Aussi, je pense changer de métier dans cinq ans tout au plus. Si vous avez trois enfants vous pouvez passez le concours de prof. des écoles même si c'est un niveau master, éducatrice spécialisée d'enfants en difficulté.....

Hormis les changements sur le prolongement du temps de travail des hommes s'intéressent à ce travail et ce n'est pas plus mal. Dans ma ville nous sommes 150 atsem dont un homme qui au demeurant est très apprécié. C'était juste une parenthèse par rapport à un autre commentaire.

Je ne puis que vous y encourager à le faire car malgré quelques difficultés avec certains enseignant qui croient supérieurs à nous c'est un métier agréable mais hélas sans possibilité d'évolution à moins de faire un dossier de mobilité ou de passer des concours dans différents secteurs d'activité.

Si je peux vous être d'une quelconque aide n'hésitez pas.

Cordialement et bon courage.

Anonyme a dit…

bjr, je suis une maman en fin de congés mat. j'aimerais devenir ATSEM sans passé 2 ans a l'école a préparer un CAP/BEP. Pui je passé un concours d'ATSEM sans diplome ? quoi que être maman de 2 cancres c'est déjà pas mal ! Mon expérience prof. est aide a domicile chez les personnes agées c'est trés différents. Et mon diplome Dessinatrice en bat. un monde de sexciste !! J'ai abandonné ! Je dois retrouvé un travail a partir de c'est été car mon fils aura 3 ans en juillet, j'aime bien aller chez les papis et les mamies mais les voir mourir je peu plus !! Pouvez vous me renseigner SVP merci

Chris a dit…

Bonjour,
Je suis atsem depuis 14 ans et nous nous sommes toujours battues pour notre fonction et notre rôle mais maintenant la municipalité nous dit que dans la loi nous sommes atsem qu'à 24 heures(heures des enfants pour la semaine) et le reste agent d'entretien, c'est à dire que l'on est une seule équipe sur l'entretien des locaux école(primaire et maternelle)et sur les sieste le tps que l'on fasse notre coupure ils mettront quelqu'un d'autre car ils nous refusent la journée continue, ils préfèrent garder nos heures pour faire du guichet et ménage piscine ou d'autres batiments. J'aimerai savoir s'ils ont le droit de nous mettre atsmen à 24 h même si sur notre arrêté c'est marqué atsem à 35 h. Je ne comprends plus rien, on est entrain de faire machine arrière, ce n'est pas motivant car ils nous laissent pas prendre soin des locaux maternelles comme ils se doient ni d'accompagner les enfants dans tout(sieste,cantine...)
Merci d'avance,

Chris

Anonyme a dit…

je suis oci atsem depuis plus de 20 ans ;;ON REGRESSE !!!le salaire ne suis pas pour le tvail ke l on fai(il faut etre a l accueil le matin,au bus, dans la classe,a l infirmerie,a la cantine,aux toilettes,aux ménage,aux photocopies,a la preparation des activites decoupage.....entierement d accord pour la sieste des pts KE FONT LES MAITRESSE????j aimerais ke nous echangions les roles et le salaire 1mois...apres on discute!!les maitresse en depressionnnnnnnnnnn il me reste 10 ans juska la retraite ca vat etre dur!!!!!!!!!a tte et tous reflechissez bien avant de vous engagez,,,,,,,,,,

elenis a dit…

Je suis maman d'un petit garçon de 3ans et demi, scolarisé en PS. Je découvre le métier d'ATSEM à travers vos témoignages et suis effarée du vécu de certaines d'entre vous; vous, qui avez un rôle primordial à jouer dans la vie scolaire de nos enfants!!!
Plutôt que de vous révolter chez vous ou sur internet, pourquoi ne pas vous mobiliser auprès des autorités compétentes ( directrice, inspection d'académie, médiateur....?)? ou en parler avec les parents, premiers concernés par des situations potentiellement néfastes pour leurs enfants?

Anonyme a dit…

Bonjour je viens de tomber sur votre site,et je trouve que nous sommes pas considérées comme il le doit. Je suis Atsem depuis 14 ans et depuis cet année c'est la catastrophe , on vient d'avoir un nouveau DGS et ça devient très dur car la mairie nous soutient que nous sommes Atsem sur 26 heures mais le reste nous sommes à la disposition de la mairie, cela veut dire aller faire du guichet et ménage piscine, ménage dans d'autres batiments: mairie, stage, bibliothèque...(durant les vacances). Nous savons plus quoi faire , ils ne veulent pas comprendre que l'entretien de l'école imcoble aux atsems, on veut bien faire le centre de loisirs au niveau de la cantine et du ménage mais pas le reste, on se bat mais c'est très dur, ils nous font craquer, c'est épuisant car ils nous supprime sans arrêt du ménage école pour nous garder nos heures pour l'été. Nous ne savons plus quoi faire, si quelqu'un a des réponses aidez nous. Merci d'avance.

Anonyme a dit…

bonjour à toutes, je suis égale ment ATSEM depuis 4 ans mais aussi animatrice en accuiel de loisirs depuis 20 ans.Il est vrai que c'est 1 métier merveilleux si...il était reconnu,si nous n'étions pas considérées comme étant des pions (dame pipi, agent d'entretien un peu partout,serveuse lors de repas communaux ou autres manifestations....). Bref un bilan décevant! Heureusement qu'il reste de bons moments auprés des enfants et un bon relationnel avec les familles!!!

Anonyme a dit…

Bonsoir,je suis atsem depuis 7ans.quand j ai débuter j étais tellement heureuse.je me suis tout de suite investi et un grand plaisir après des enfants.avec les années et mes divers mutation je me suis trouver dans des situation de conflit avec certains instituteurs.le manque de respect,et l impression de n être parfois qu une bonne à tout faire.une instit ma dit une fois que je fonctionnais pas.je suis une personne joviale et pleine d énergie mais à l heure actuelle je suis complètement d ecoutage et j ai plus envie de continuer!

Anonyme a dit…

Bonsoir,je suis atsem depuis 7ans.quand j ai débuter j étais tellement heureuse.je me suis tout de suite investi et un grand plaisir après des enfants.avec les années et mes divers mutation je me suis trouver dans des situation de conflit avec certains instituteurs.le manque de respect,et l impression de n être parfois qu une bonne à tout faire.une instit ma dit une fois que je fonctionnais pas.je suis une personne joviale et pleine d énergie mais à l heure actuelle je suis complètement d ecoutage et j ai plus envie de continuer!