10 avril 2006

UNE TRES GRANDE COLERE

Je suis très en colère; je suis très en colère car je ne conprendrai jamais la bêtise et la méchanté gratuite. Je vous fais la genése de ce qui me met en courroux.

Dans ma belle école jusqu'à l'année dernière tout allait bien avec les parents au niveau des horaires d'ouverture et de fermeture du portail d'entrée. La directrice très portée sur le social acceptait les enfants jusqu'à 8H45 voire 9H ; forcément tout ce passait bien puisque c'était plus ou moins un accueil au choix des parents.

Or voilà qu'à cette rentrée, Madame la directrice décide de fermer le portail à 8H30 tapante et qui est désignée pour le faire ? Moi la libellule bien sûr qui a la facilité de voler d'une porte à une autre en un rien de temps avec le sourire en prime. Mais ce que n'avait pas prévu Madame la directrice c'est la réaction de certains parents, la réaction du chat qui n'apprécie pas de ne plus pouvoir dormir dans le lit de son maître.

Je me suis faite agresser verbalement par les parents parce que je faisais mon travail. En fait ça les agaçait furieusement de se lever plus tôt afin d'être à l'heure le matin. Forcement puisque certains parents venaient accompagner leur enfant en pyjama... J'ai été la cible d'une mère particulièrement agressive verbalement alors que je ne faisais que mon travail ; je me suis plainte plusieurs fois auprès de ma directrice de l'attitude de cette femme en lui suggérant de la convoquer afin de lui expliquer que cette décision n'était pas de moi, ce qu'elle fit.

Mes collègues et moi avons suggéré à la directrice qu'elle accueille les enfants dans la cour accompagnée d'une atsem au lieu de le faire dans les classes ainsi cela lui permettrait de répondre aux agressions verbales des parents mais cette proposition ne lui convenait pas.

Quelque jours plus tard, j'arrive au travail comme tous les matins à 7H50 et je gare ma voiture sur le parking de l'école primaire (cloturé par un portail ouvert en permanence). A 9H mes quatre roues étaient éventrées.

Je vous laisse imaginer ma colère. La lâcheté du geste doublée de la méchanceté gratuite me met hors de moi. Je suis tellement en colère que je décide de ne plus travailler en ZEP car c'est aussi celà l'autre face des écoles en ZEP. Ma colère est d'autant plus grande qu'étant assurée au tiers les frais sont à ma charge ; deux cent euros de frais en remerciement de ma ponctualité au travail ; en remerciement de ma présence auprès des enfants pendant 10 H à les consoler, les aider pendants les différents ateliers, les aider à manger, les changer et les soigner...
Mon employeur (la mairie) ne fera rien pour moi parce que j'ai une prime de risque qui ne peut même pas me payer une roue. Ma colère grandit et s'intenfie; je décide d'adhérer à un mouvement parce que je veux que la bêtise et l'agression gratuite cessent. Je n'ai plus envie d'entendre dire autour de moi que c'est ainsi maintenant ou que c'est partout pareil.

Aujourd'hui c'est ma voiture et demain ce sera quoi ?

10 commentaires:

Anonyme a dit…

Aviez-vous adhéré à la solidarité laïque ? Il se peut qu'ils fassent quelque chose pour vous.

Sinon posez la question à la MAE à laquelle j'imagine que l'école est assurée.

Bonne chance...

awoulaba a dit…

La solidarité laïque ? Quelle est cette structure ? Juste pour info car il est bien tard et l'eau a coulé sous les ponts.

Je fais des recherches.

Merci.

htebasil a dit…

Je suis moi même ATSEM, un conseil adhère à l'autonome. Ils pourront t'aider en cas de problèmes avec les parents d'élèves. Voici le lien :
www.autonome-solidarite.fr
Bon courage.
Htebasil

Anonyme a dit…

bonjour,
moi je suis une maman de 5 enfants et franchement je ne comprend pas le geste !c grave de faire sa!!!!jamais moi je ne ferai une tel chose.j admire le travail des enseignants je trouve beaucoup de courage et de patience vous avez.
voila c tout ce que je voulai vous dire vous fete un metier formidable.

familydenis a dit…

bonjour je vois que vous êtes passionnée pas votre travail qui est superbe d'ailleurs je desir passer ce concours apres mon 3eme enfants et potasse dés maintenat car la concurence est ryde. Je trouve tout a fait normal votre révolte face a ce genre d'incivilité qui n'est que bêtise est digne d'un enfant de 15 ans en periode de révolte lol!courage cordialement Emilie.

Anonyme a dit…

coucou je voudrai savoir si le concour d atsem et difficile ou pas ps votre blog est super et j adore le pseudo de awoulaba biz

Anonyme a dit…

bonjour,C'est un peu tard, mais pour celles qui comme moi liront les com plus tard, je tiens à vous informer que l'école est responsable des dégats aux voitures du personnel, Elle est assurée pour ça, en général à la MAIF
La Dirlo est vache de ne pas t'avoir proposé un constat.
Encore plus vache le coup des roues piquée, mais tu n'es pas la seule dans ce cas, ou alors c'est la peinture qu'on te raie...
Courage !

kate a dit…

bonjour, je passe mon oral au concours d'atsem mercredi 21/11/07 et je manque de vocabulaire pour exprimer ma motivation a etre atsem, c'est un reve depuis que j'ai 13 ans aujourd'huij'ai 31 ans et 3 enfants c'est le moment pour moi de faire ce mùétier que j'aime, j'aime le relationnelle le contacte avec les enfants, les aider , les consoler les entourer d'affection etre a leurs ecoutes, si des personne pourrais un peu me diriger sa serais merveilleux, alors je vous attend avec impatience.

MERCI

méli a dit…

Dans notre école nous fermons également le portail à 8h30 et nous essuyons régulièrement les foudres des parents retardataires. Le fait est que ces personnes ce croient tout permis et de plus pense que nous travaillons pour elles. Je confirme également, pour l'avoir vécu, que nous sommes jamais soutenue en cas de conflit. Aide toi et le ciel t"aidera en somme.

Anonyme a dit…

bonjour
Je suis atsem depuis huit ans.
J'ai commence en zep. Des la premiere semaine on m'a fracture les deux serrures de ma voiture. Je comencais juste dans cette ecole et dans le quartier. Il y avait un parking mais petit donc que pour les enseignents. C'est les risques du rep.
Malheusement!! Ta directrice est comme beaucoup de directrice.
C'est plus facile d'envoyer une atsem se prendre les reflexions des parents que de faire face a ses responsabilites.
Chez c'est habituel. Nous aussi nous avons des parents en retard. On peut rappeler les horaires lors de la reunion D'informations avec les parents en debut d'annee, mettre un mot dans les cahiers. Dans notre ecole quand on en a marre des parents en retard 'car la dirlo ne dit jamais rien) nous emmenons l'enfant et le parent dans la classe de la directrice et c'est c'est elle qui decide d'accepter l'enfant ou pas. Elle est devent le fait accompli si les parents ne sont pas contents c'est elle qui se prend les reflexions. Et toc, trop facile de se reposer sur les atsem.